Bootstrap Image Preview

Comprendre le développement photo en quelques étapes

Le moment où se dévoile la photo sur le film est un moment émouvant pour tout photographe qui a toujours une sensibilité pour la photographie argentique. Pour les non-initiés, le moment du développement est une phase qui semble presque magique. Que ce soit par simple curiosité ou par envie de développer vous-mêmes vos photos, on vous explique le procédé de développement argentique.

Pour développer ses photos soi-même, il faut tout de même du matériel comme une cuve, des bobines, un thermomètre, des pinces et un chronomètre. Ensuite, il faut acheter des préparations chimiques qui sont à utiliser dans l’ordre : le révélateur, l’arrêt et le fixateur. Ces étapes ne sont qu'un début, puisqu'après le développement, il faut encore passer au tirage.

Enrouler la pellicule et préparer la cuve

La première étape est peut-être la plus périlleuse. Elle consiste à retirer la pellicule de la cartouche. Cette étape doit se faire dans le noir complet ou elle peut être facilitée en utilisant un extracteur d’amorce. Coupez l’amorce de la pellicule, manipulez délicatement la pellicule et chargez la bobine. La pellicule va s’enrouler autour de la bobine grâce à ses bords crantés. Une fois que la pellicule est entièrement enroulée en spirale autour de la bobine, elle est placée dans la cuve. La cuve est une sorte de pot hermétique avec une tige centrale qui doit être refermée dès que la bobine et la pellicule y sont mises en sécurité.

À partir de ce moment-là, vous pouvez rallumer la lumière, car la pellicule est protégée dans la cuve.

Le développement à l’aide de produits chimiques

Chaque marque de produits chimiques a ses propres indications qu’il est recommandé de suivre. Deux autres points importants à respecter sont le temps et la température. Chaque produit doit agir pendant un temps donné et à une température recommandée.

Le produit révélateur est le bain qui permet de faire apparaître l’image. Le bain d’arrêt stoppe les effets du révélateur et le fixateur permet de figer le négatif.

Tout d’abord, il y a l’étape du pré-mouillage. Au sommet de la cuve se trouve un orifice qui permet de verser les différents liquides sans devoir l’ouvrir. Le pré-mouillage consiste simplement à verser de l’eau, de l’agiter une trentaine de secondes et de laisser reposer une minute. Ensuite, évacuez l’eau par les orifices prévues à cet effet.

Le révélateur est le premier bain chimique que l’on vide dans la cuve. Le révélateur s’utilise à 20°C. Veillez à bien respecter les températures indiquées sur les emballages, même si un ou deux degrés de différence peuvent être tolérés. Mais pas plus ! Versez le révélateur dans la cuve, remuez de temps en temps et laissez agir le produit. Le temps de développement dépend d’un fabricant à l’autre et du type de film (en général, le temps est de 8 à 15 minutes).

Après avoir vidé le révélateur de la cuve, versez le bain d’arrêt. Certains se contentent de diluer une part de vinaigre blanc dans trois parts d’eau. Mais il est conseillé d’utiliser un produit prévu à cet effet. Une à deux minutes dans ce bain suffisent.

Après avoir vidé la cuve, versez le troisième produit chimique, le fixateur. Ce produit doit agir environ 5 à 10 minutes selon la marque.

Pour terminer, rincez la cuve ou sortez la bobine de la cuve et rincez-la sous un robinet. Ensuite, faites sécher les films en les accrochant en hauteur, dans votre salle de bain par exemple. Le séchage dure 4 à 8 heures.

Une fois les films secs, on peut passer au tirage. Celui-ci se déroule aussi dans le noir ou la pénombre et différents produits chimiques sont également utilisés pour révéler l’image. Le tirage nécessite tout de même un appareillage plus important, puisqu'il faut un agrandisseur afin de projeter le négatif du film sur le papier.




Bonjour je m'appelle FX et je suis mordu de photo. J'ai commencé il y a une dizaine d'années en photographiant ce qui me plaisait dant la rue, avec le petit appareil numérique Sony acheté à l'époque. Puis je me suis formé à Nancy au travail plus rigoureux de la photographie argentique. Je vous partage ici quelques conseils , échanges, et bien sûr quelques photos.

Derniers articles


Histoire de la photo
Types d'appareils photo
Le développement photo
Choisir un appareil photo numérique
Album photo